-A A +A

Actualisation des stations floristiques - Myrtille sauvage

 

À la recherche de la Myrtille sauvage (Vaccinium myrtillus)

Espèce commune en montagne, la Myrtille existe aussi spontanément en plaine mais elle y est très disséminée. En Centre-Val de Loire, elle est notamment connue dans le Perche, dans le Drouais et en forêt d’Orléans mais certaines stations n’ont pas été revues depuis plus de 20 ans.

Partez à leur recherche…

ObjectifsObjectifs

Améliorer la connaissance sur la présence de la Myrtille sauvage en Centre-Val de Loire en retrouvant les stations non revues depuis 2000.

Toute participation est bienvenue, que vous soyez débutant ou botaniste confirmé. La participation du plus grand nombre permettra d’augmenter les probabilités de la retrouver.

Les informations recueillies permettront ainsi d’améliorer la connaissance de la répartition de cette espèce et de s’assurer de son maintien.

La connaissance de la répartition des espèces végétales est une étape indispensable pour évaluer leur rareté et agir pour leur préservation. Depuis 2000, le CBNBP coordonne et réalise, avec l’aide des botanistes locaux bénévoles et professionnels, des inventaires répartis sur l’ensemble de la région et actualise en parallèle les stations anciennes d’espèces rares.

La Myrtille fait partie de ces espèces particulièrement méconnues dont de nombreuses stations contemporaines (années 1980 et 1990) n’ont pas été recherchées depuis, en particulier dans les forêts d’Orléans et de Dreux.

Pied de Myrtille sauvage

Pied de Myrtille sauvage

Picto descrpitionComment la reconnaître ?

La Myrtille, de la famille des Ericacées, est bien connue pour ses baies comestibles bleu violacée, qui mûrissent de juin à août. Petit arbrisseau de 15 à 50 cm de haut, à feuillage caduc, elle se reconnait aussi à ses rameaux anguleux verts munis de petites feuilles ovales et à ses petites fleurs rosées en forme de clochettes apparaissant en avril-mai (voir photos).

Description Myrtille sauvage

La Myrtille forme des tapis au ras du sol, repérables grâce à leur couleur vert clair.

En Centre-Val de Loire, ces tapis sont de taille très réduite, ce qui nécessite de la rechercher spécifiquement.

Picto LocaliserOù la chercher ?

La Myrtille pousse en majorité dans les sous-bois (chênaies ou hêtraies) et les talus des bords de chemins sur sol acide et frais.

La carte ci-dessous présente l’ensemble des stations à retrouver, à l'échelle de la commune. En cliquant sur les pictogrammes, retrouvez les lieux-dits où l’espèce a été observée ainsi que la dernière date d’observation sur chaque commune. Vous pouvez vous aider du site Geoportail pour localiser ce lieu-dit sur la commune. Ces informations vous permettront de cibler la zone à prospecter.

Réglementation

Le ramassage, la récolte et la cession à titre gratuit ou onéreux des parties souterraines des spécimens sauvages de Myrtille sont interdits toute l’année dans le Loiret et en Eure-et-Loir par arrêté préfectoral.

habitat de la Myrtille sauvage

Habitat de la Myrtille sauvage

 

Voir en plein écran

Consultez la répartition régionale de l’espèce et trouvez plus de détails sur le site internet du CBNBP.

Picto TerrainPréparez votre sortie sur le terrain

La période optimale pour rechercher la Myrtille s’étend de mai à  août, elle est en effet plus reconnaissable en fleurs (ou en fruits, mais sa fructification est plutôt rare en Centre-Val de Loire).

Une fois choisie la station ancienne à prospecter, assurez-vous de l’accessibilité du site et des autorisations nécessaires avant de partir.

Sur le terrain, vous pouvez vous munir du bordereau du CBNBP pour noter les informations essentielles. Au minimum, devront être renseignés :

  • l’observateur,
  • la date d’observation,
  • l’espèce
  • Autres informations importantes à noter : la localisation de la station sur une carte topographique au 1/25 000ème (ou les coordonnées GPS au format degré minutes secondes) ainsi qu’un estimatif de la surface de la population

Si vous vous rendez sur place et que vous ne retrouvez pas la plante, c’est également une information intéressante à faire remonter (donnée d’absence de l’espèce). Dans ce cas, précisez le périmètre prospecté et le temps de recherche approximatif.

En cas de doute, n’hésitez pas à transmettre une photographie pour faire confirmer votre observation.

Attention : comme toute baie comestible proche du sol, la Myrtille peut être vecteur de l’échinococcose.

Picto TransmettreTransmettez vos données

De retour du terrain, transmettez vos données au CBNBP en utilisant le bordereau ou tout autre support.

 

 

Par mail : sarah.gautier(at)developpement-durable.gouv.fr

Ou par courrier :

CBNBP, DREAL Centre-Val de LoireCBNBP
5, avenue Buffon – CS 96407
45064 ORLEANS Cedex 2.

Myrtille sauvage en fleurs

Myrtille sauvage en fleurs

Les acteurs de l'ORB Centre

Actualités



Le numéro 6 de Recherches naturalistes vient de paraître

31 juil 2018

Trois ans après le lancement de la revue modernisée "Recherches naturalistes", co-éditée par le Conservatoire d'espaces naturels Centre-Val de Loire et France nature environnement Centre-Val de Loire, le numéro 6 sort de l'imprimerie.



Actualisation des stations de Myrtille sauvage

13 juil 2018

Une nouvelle action du Pôle Flore & habitats a vu le jour en 2018 : l’actualisation de stations d’espèces rares et menacées. Ce type d’action présente un intérêt majeur dans le cadre de la mise à jour de la Liste rouge régionale.

Photothèque / Vidéothèque

encart accès à la photothèque / vidéothèque

Glossaire

Réseaux sociaux

Newsletter

Recevez nos dernières actualités !

Conditions d'utilisation

Le site www.orb-centre.fr est le site officiel de l’Obser