-A A +A

Chapitre 2 : Le projet LOCAFLORE

Qu'est-ce que c'est ?

Locaflore CVL consiste en l'étude et la valorisation de la biodiversité végétale présente en Centre-Val de Loire. La biodiversité de la région est une richesse naturelle qui peut présenter un intérêt pour des activités à caractère économique et commercial. La connaissance approfondie des sites naturels, des écosystèmes et des plantes est ainsi une nécessité afin d'identifier ces richesses et d'inscrire sa valorisation locale dans un contexte vertueux et respectueux, soutenant et favorisant la préservation de l'environnement. Ce projet fait donc interagir de nombreux partenaires, réunissant :

  • des structures gestionnaires travaillant pour la connaissance et la gestion des ressources naturelles (l'EcoPôle en tant qu'animateur de l'Observatoire régional de la biodiversité- ORB) ;
  • les acteurs régionaux impliqués dans cet ORB (Conservatoire botanique national du Bassin parisien - CBNBP, FNE Centre-Val de Loire, …) comme spécialistes et garants de la préservation de la biodiversité locale ;
  • des représentants d'entreprises (GreenPharma, Phytorestore, IUC Centre, CDHR Centre Val de Loire, Botanicosm'ethic) ;
  • des laboratoires académiques (l'Institut de Chimie Organique et Analytique - ICOA, l'Institut des Sciences et de la Terre d'Orléans - ISTO de l’université d’Orléans, et l'Unité Physiologie de la Reproduction et des Comportements - PRC de l'INRA) recherchant l'intégration d'espèces locales ou de leurs constituants dans leurs procédés.

organisation partenariat locaflore, VALBIODIV CVL, biodiversité végétale

Organisation du projet avec les différents partenaires

Quel objectif ?

L'objectif principal de ce projet s'articule donc autour des compétences et des activités pluridisciplinaires du consortium Valbiodiv-CVL pour sélectionner, caractériser, valoriser et favoriser la conservation des plantes issues de contextes naturels locaux et participant à la biodiversité de la région Centre-Val de Loire. Locaflore CVL, premier projet collaboratif de ce consortium, constitue un point de départ solide, reconnu au niveau régional et portant des thématiques de recherche en accord avec les priorités scientifiques régionales.

Quels sujets étudiés ?

Le réservoir végétal du Centre Val de Loire est riche et de plus en plus fragile. Il reste une source peu étudiée de molécules actives ou de précurseurs avancés de molécules biologiquement actives. La gestion de ce patrimoine naturel local regroupe des problématiques actuelles telles que :

  • la gestion de la prolifération d'espèces exotiques envahissantes (invasives : Jussie à grandes fleurs, Souchet comestible),
  • la valorisation de plantes communes (Iris des marais et Molinie bleue),
  • l'étude et la conservation de plantes rares et menacées (Arnica des montagnes et Flûteau nageant)
  • les modalités d'utilisation de plantes comme agent de repeuplement en génie écologique (filières de production de plantes d'origine locale).

Basée sur l'expertise du CBNBP, une quinzaine de plantes caractéristiques de ces problématiques a été retenue. Ce choix a été affiné par un travail de recherche bibliographique préliminaire ayant fait l'objet d'un stage de Master 2 (6 mois) encadré par la société Botanicosm'ethic en collaboration avec l’ICOA et financé par le programme régional ARD 2020 Cosmétosciences.

Une étude phytochimique sur les plantes sélectionnées est actuellement menée au sein du laboratoire d’analyse de l’ICOA afin de déterminer les familles de molécules présentes dans ces plantes et ainsi de définir les voies potentielles de valorisation et d'exploitation par les différents partenaires. L'étude des plantes provenant des zones humides de la région apportera des éléments supplémentaires dans l'étude de ces écosystèmes et des interactions plantes-environnement que l'ISTO a déjà initiée dans le cadre du projet PRINCIPASOL, financé par la Région Centre Val de Loire en 2010. L'activité biologique des extraits est en parallèle étudiée par l'UMR PRC par des analyses sur 3 types de cultures cellulaires humaines (épithéliale, endocrine) et animales. Les fonctions biologiques telles que la mortalité, la prolifération cellulaire, la qualité de la barrière biologique, l'inflammation et le stress cellulaire sont évaluées.

Au vu de ces résultats, les entreprises partenaires pourront alors prendre en charge la culture de ces plantes (CDHRC), leur utilisation (Phytorestore) et le développement d'ingrédients (Greenpharma). Elles s'engageront à associer à la valorisation économique de ces espèces locales, une valorisation sociale et environnementale, permettant de préserver un lien entre l'utilisation et la conservation de ce patrimoine naturel local. En lien avec le CBNBP, FNE Centre-Val de Loire et d'autres acteurs, des protocoles de prélèvement, de culture (collection de sauvegarde) et de gestion de ces populations locales seront établis afin de contribuer et favoriser l'amélioration de la conservation de ce patrimoine végétal régional dans le respect du protocole de Nagoya et de son application telle qu'elle est à définir par la loi française.

Avancées du projet ?

Dans cet esprit, la première expérience du collectif a été initiée en 2017, avec une autorisation de prélèvement dans le milieu naturel de Flûteau nageant (Luronium natans) pour mettre au point un système de culture. Ce transfert technique est en cours de mise au point. Pour 2018, une opération de prélèvement est engagée pour une autre espèce présente sur le territoire régional, retenue dans le cadre projet Locaflore CVL : l’Arnica des montagnes.

Flûteau nageant : test de culture en bacArnica local : mise en culture des prélèvements

Flûteau nageant (provenance du Loiret) : Test de culture en bac

Arnica des montagnes (provenance du Loiret) local : Mise en culture des prélèvements

 

Ce projet, labellisé par le pôle DREAM Eau & Milieux, est financé par la Région Centre Val de Loire et a débuté en septembre 2016.

Les acteurs de l'ORB Centre

Actualités



3èmes Rencontres Odonatologiques de la Région Centre – Val de Loire

17 déc 2018

L’ANEPE Caudalis, en partenariat avec l’Institut de Recherche sur la Biologie de l’Insecte et l'Université de Tours, aura plaisir à vous accueillir à Tours les 8 et 9 mars 2019 pour la tenue des 3èmes Rencontres Odonatologiques de la Région Centre – Val de Loire. 

Plus d’informations sur cet événement, ainsi qu’un lien vers le formulaire d’inscription à partir du lien suivant :

http://www.anepe-caudalis.fr/crbst_26.html



Photothèque / Vidéothèque

encart accès à la photothèque / vidéothèque

Glossaire

Réseaux sociaux

Newsletter

Recevez nos dernières actualités !

Conditions d'utilisation

Le site www.orb-centre.fr est le site officiel de l’Obser